top of page

CAP Couture 2023

Pourquoi passer le CAP ?

Le syndrome de l'imposteur vous connaissez ?

Moi oui très bien et c'est en partie pour ça que j'ai décidé de passer mon CAP Métiers de la mode et Vêtements flous.


En 2022, j'ai quitté mon emploi pour me consacrer à mon entreprise "Le fil d'Olga" pour laquelle je créé des patrons pour le tout-petit et j'anime des ateliers de couture.

Je n'ai appris la couture que de manière autodidacte alors même si j'ai beaucoup pratiqué et donc acquis de nombreuses techniques, je ne me sentais pas légitime d'animer des ateliers, de donner des conseils...sans avoir de diplôme dans ce domaine.

C'est donc la première raison pour laquelle j'ai décidé de me former "professionnellement".


La deuxième raison est plus "terre-à-terre".

Ce diplôme sera une nouvelle corde à mon arc, on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait...



La formation suivie

J'ai choisi de suivre la formation proposée par Rêve à Soie et Artesane, avec le parcours guidé.


J'ai commencé la formation début novembre.

Le contenu est dense mais beaucoup de choses sont optionnelles, si on a déjà une expérience en couture loisirs les exercices obligatoires et quelques pièces d'études sur les exercices optionnels sont à mon avis suffisants.

Il faut cependant avoir du temps car pour acquérir les automatismes, la précision, il faut coudre, découdre, recoudre, faire des tests, des entrainements... Comme indiqué dans le descriptif de la formation il faut pouvoir se libérer 15h par semaine et je pense que c'est un minimum surtout si comme moi vous ne commencez pas en septembre.


Au final, je suis ravie de cette formation, je suis arrivée aux épreuves avec le sentiment d'être bien préparée.


Pour conclure...

Les avantages de la formation Rêve à soie :

- Possibilité d'entrer en formation à n'importe quel moment de l'année et donc de préparer l'examen en quelques mois ou plus d'un an.

- Possibilité de financement par le CPF.

- Travail à son propre rythme sur tous les modules de la formation, pas de délais à respecter.

- Suivi et validation par une coach attitrée.


Les inconvénients de la formation Rêve à soie :

- Formation à distance mais possibilité de faire des stages à Paris (à financer en plus).

- Demande une bonne organisation, savoir être autonome dans son travail.

- Demande de savoir être critique envers soi-même pour mieux progresser sur ses points faibles.



Les épreuves du CAP

Si comme moi vous avez un diplôme de niveau supérieur, vous serez dispensé des matières générales et n'aurez que 3 épreuves à passer.


L'épreuve de PSE : Prévention Santé Environnement

La plus courte, 1 heure, coefficient 1, elle fait surtout appel à la culture générale.

Pour la réviser j'ai opté pour ce petit mémos, lu un peu chaque jour pendant 1 mois avant.

J'ai également fait quelques annales, ça donne une très bonne idée de ce qui est demandé et en plus elles sont disponibles avec les corrigés.


C'est amplement suffisant pour se préparer.


Notre sujet en 2023 portait principalement sur les JO 2024 et donc l'importance de l'activité sportive.


L'épreuve d'EP1 : Analyse et Exploitation de données esthétiques et techniques

Avec cette épreuve on entre dans le vif du sujet.

C'est une épreuve écrite de 3 heures, coefficient 4.

Elle comporte une partie dessin de style, une partie histoire de la mode et connaissance des textiles, des machines, des techniques et une partie patronage.


En plus de la formation Rêve à Soie, j'acheté ce livre pour réviser l'histoire de la mode, il est très intéressant pour avoir des références visuelles.

Pour le reste le contenu de la formation est suffisant pour y être bien préparé.


En cursus guidé ce contenu n'est pas à faire valider par la coach.

Je l'ai travaillé tout au long du cursus, régulièrement au rythme des modules. Cela m'a permis de progresser et de revoir au fur et à mesure les notions déjà acquises.

Selon moi il ne faut pas s'y mettre au dernier moment, cela demande aussi du travail pour gagner en aisance notamment sur le patronage et le dessin de style.


Notre sujet en 2023 portait sur la jupe et l'inspiration celtique :

Pour le dessin de style, nous avons du créer un motif celtique.

Pour le patronage, nous avons du modifier une jupe de base pour créer une jupe avec empiècement et faux portefeuille.

Pour l'histoire de la mode, nous avons du identifier les différents styles de jupes.


L'épreuve d'EP2 : Mise en œuvre de la fabrication de tout ou partie d'un vêtement.

L'épreuve pratique, la plus longue, 16 heures, coefficient 10, autrement dit celle sur laquelle il ne vaut mieux pas trop se louper...


Pendant ces deux jours d'épreuve, il faut monter un vêtement complet ou non en suivant une gamme de montage industrielle et en utilisant du matériel professionnel (piqueuse plate, surfileuse raseuse).

Cette épreuve peut paraitre démesurément longue quand on commence mais petit à petit en suivant la formation on apprend à faire des sessions de couture de plus en plus longue.


J'ai également réalisé deux annales.

Cela me semble important pour se familiariser avec la gamme de montage écrite façon "Education Nationale", car après plusieurs mois de formation on est un peu formaté pour les gammes de montage écrites façon "Christine Charles".

J'ai également pu louer pendant une journée complète une piqueuse plate, ce qui m'a permis de démystifier la machine et de me rassurer avant l'épreuve.

Ce n'est pas indispensable mais ça rassure et c'est toujours ça de stress en moins.


Au moment où j'écris cet article, l'EP2 n'est pas encore terminée dans certaines académies alors je ne dévoile pas le sujet 2023 pour le moment.

En effet, l'épreuve est la même pour tout le monde mais pas les dates. Chaque académie fait en fonction de ses possibilités en matière de machines dans les centres d'examens.


Pour ce qui est du lieu de l'examen, j'ai passé deux jours au top dans le lycée Raymond Queneau d'Yvetot, avec des examinatrices aux petits soins, rassurantes, joviales... et des piqueuses plates neuves de super qualité. Un bonheur !!



Prêts à vous lancer ?

Pour le plaisir, pour le syndrome de l'imposteur ou pour toute autre raison...

Pour moi ça a été une très belle expérience et j'en ressors avec de nombreux acquis tant techniques que qualitatifs.

Cela demande du temps, de l'engagement mais si vous avez l'envie et le temps, c'est une très belle expérience.

J'attends encore les résultats mais déjà quelle fierté de l'avoir fait, d'être allé au bout !

Comments


bottom of page